Appel à contributions

Retour aux actualités

Webinar « Pour une nouvelle régulation du football professionnel »

Vendredi 11 Décembre 2020

 

Il est un constat difficilement réfutable : l'arrêt Bosman est au cour d'une vague plus globale de déréglementations du football professionnel européen. Cette application de préceptes libéraux dans un secteur se caractérisant par sa singularité n'est pas sans conséquences.

Tout d'abord, ce mouvement de déréglementations a entraîné une concentration démesurée des ressources dans certains championnats et parfois même entre un petit groupe de clubs, se traduisant mécaniquement par une concentration extrême du talent sportif. L'intérêt des compétitions s'en trouve affecté dans la mesure où les déséquilibres financiers se traduisent par une diminution de l'aléa sportif. En effet, nous sommes de plus en plus nombreux à nous lasser du faible niveau d'équilibre compétitif illustré par les questions de savoir qui du FC Barcelone ou du Real Madrid sera champion en Espagne, qui sera deuxième derrière le Paris Saint-Germain en France, ou encore combien de clubs anglais seront dans le dernier carré de la Ligue des Champions !

Dans le même temps, nous observons une financiarisation croissante et inquiétante du football fragilisant la pérennité des clubs. D'une part, elle favorise la transformation du joueur en actif financier. D'autre part, elle altère la qualité des projets de clubs par le biais de changements de gouvernance favorisant les projets basés sur le court terme, bafouant souvent l'histoire des clubs.

Enfin, la santé financière des clubs demeure préoccupante au regard de leurs déficits récurrents et quasi généralisés, de leur niveau d'endettement et de leur faible niveau de fonds propres.

 

Ces éléments sont autant de caractéristiques (parmi d'autres !) de la crise du football professionnel européen et sont de nature à inquiéter sur la pérennité du système. Ne serait-il pas temps de repenser notre football professionnel et le modèle économique qui lui est associé ? De le rendre plus juste, plus vertueux, de le replacer au cour des valeurs de ce sport ? De rendre les projets de clubs plus humains mais aussi plus pérennes ?

Dans ce contexte, il paraît essentiel de faire émerger une nouvelle régulation du football européen, dont les principes se fonderaient sur une analyse hétérodoxe de l’économie. Cette régulation devra faciliter le développement d’un football plus équitable, avec des clubs dont la santé financière serait davantage déconnectée des résultats sportifs et des joueurs davantage impliqués dans le processus de prise de décision.

C’est dans ce cadre que nous lançons ici un appel à contributions pour participer à un webinar intitulé « Pour une nouvelle régulation du football professionnel européen », qui se tiendra en ligne le Vendredi 11 décembre 2020. Celui-ci, ouvertement pluridisciplinaire, est ouvert aux chercheurs de toute discipline, aux journalistes et plus largement à toute personne impliquée dans le secteur.

Les thèmes traités devront pouvoir améliorer la connaissance commune soit dans l’objectif de compléter le constat de la situation de crise du football professionnel européen, soit dans celui de proposer une nouvelle régulation.

Procédure de soumission :

Nous vous proposons de soumettre votre contribution en envoyant un résumé détaillé (10 lignes minimum) en format PDF ou Word simultanément à

jeremie.bastien@univ-reims.fr, brocard@cdes.fr, Jean-Michel.De.Waele@ulb.be  

 

au plus tard le 27 novembre 2020

 

Jérémie Bastien, REGARDS, chercheur associé au CDES, Université de Reims Champagne-Ardenne

Jean-François Brocard, CDES, Université de Limoges

Jean-Michel De Waele, CEVIPOL, Université Libre de Bruxelles